• 28.03.2019
  • Space, Air, Land, Group
  • Media release

Chiffre d’affaires et entrées de commandes à des niveaux record, rentabilité plombée par des coûts extraordinaires

Un chiffre d’affaires et des entrées de commandes record de respectivement CHF 1998 mio (+2,2%) et CHF 2221 mio (+13,3%) sont enregistrés d’une part, et un EBIT de CHF 106 mio (-10,8%) et une rentabilité de 5,3% (6,1%), de l’autre....

Le free cash-flow a quant lui évolué positivement, augmentant de CHF -59 mio à CHF 94 mio. La position financière nette s’est également accrue, passant de CHF 77 mio à CHF 134 mio. Le Conseil d’administration propose le versement d’un dividende de CHF 30 mio (CHF 40 mio) à la Confédération.

La part des chiffres d’affaires générés dans le secteur civil s’élève toujours à 56% et celle des activités réalisées à l’étranger est elle aussi restée inchangée, à 62%. Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) demeure le plus grand et le plus important client de RUAG; sa part au chiffre d’affaires a légèrement diminué, passant de 31% à 30 %.

Globalement, le Groupe a réalisé un chiffre d’affaires net de CHF 1998 mio. Cela équivaut à une progression de 2,2%, soit CHF 44 mio. L’EBIT et le bénéfice net ont baissé, respectivement de CHF 13 mio et de CHF 16 mio. La plus forte diminution du bénéfice net est imputable à la hausse du taux d’imposition, laquelle a pu être partiellement compensée par une légère baisse des charges financières. A l’exception de la division Aerostructures, toutes les divisions ont réalisé un bénéfice. Le carnet de commandes global a augmenté, s’établissant à CHF 1794 mio (CHF 1607 mio) et les entrées de commandes se sont même étoffées à CHF 2221 mio (CHF 1961 mio). Ces deux indicateurs montrent que RUAG est bien armée pour affronter la dissociation imminente.

Urs Breitmeier, CEO du groupe RUAG, a déclaré lors de la conférence de presse pour la présentation du bilan: «Cette nouvelle et solide croissance est réjouissante. Les entrées de commandes et le carnet de commandes affichent des niveaux record, ce qui me rend confiant pour l’avenir. La baisse de l’EBIT s’explique principalement par les défis opérationnels auxquels est confrontée la division Aerostructures, tant en ce qui concerne les extensions générales de capacités que la mise en place de son site en Hongrie. Le résultat a également été affecté par des charges de tout juste CHF 5 mio, dues à la préparation de la dissociation et à l’élaboration de la stratégie de réorientation des futures activités internationales. Des charges exceptionnelles de CHF 4 mio ont en outre résulté de la cessation des activités de maintenance d’avions civils à Berne-Belp et de la constitution d’une provision de quelque CHF 7 mio pour le recentrage du portefeuille de la division Ammotec

Les mesures et les programmes visant à améliorer la rentabilité ont encore été renforcés, tant dans le secteur manufacturier que dans les secteurs de soutien. Au cours de l’exercice, des programmes de réduction des coûts ont ainsi été complétés, un gel des embauches a été imposé et le site de Berne-Belp a été fermé. L’amélioration continue et durable de la rentabilité sera également poursuivie à l’avenir.

Le Conseil d’administration propose le versement d’un dividende de CHF 30 mio (CHF 40 mio) au titre de l’exercice 2018, ce qui représente quelque 41% du résultat net consolidé. Les dépenses consacrées à la recherche et au développement ont légèrement diminué de CHF 2 mio, à CHF 179 mio, et représentent par conséquent 9,0% (9,2%) du chiffre d’affaires net. La part autofinancée des coûts de recherche et de développement s’est élevée à 26% (30%). Au 31 décembre 2018, l’effectif du Groupe a été ramené de 9189 à 9127 postes (-0,7 %), malgré la progression du chiffre d’affaires.

RUAG fait état d’un financement solide. La position financière nette du Groupe au 31 décembre 2018 s’élevait à CHF 134 mio (CHF 77 mio). Le cash-flow d’exploitation a augmenté à CHF 176 mio (CHF 88 mio), en dépit du repli du résultat d’exploitation, et principalement en raison d’une gestion nettement améliorée de l’actif circulant net. Le free cash-flow a fortement augmenté en 2018, pour s’établir à CHF 94 mio (CHF -59 mio). Outre la diminution de l’actif circulant net, ce résultat réjouissant s’explique par des investissements légèrement plus faibles que l’année précédente. En outre, le free cash-flow de l’exercice précédent a été fortement affecté par les acquisitions réalisées en 2017.

Sur la base d’un carnet de commande bien rempli, RUAG s’attend à une évolution réjouissante du chiffre d’affaires dans l’ensemble pour l’exercice 2019. Toutefois comparé au niveau de 2018, le bénéfice net sera nettement inférieur en raison des coûts dus à la séparation et au nouveau positionnement de RUAG décidés par le Conseil Fédéral.

Davantage d’informations sur le rapport de gestion

Aperçu des chiffres clés

en mio. CHF 2018 2017 Variation en %
Entrées de commandes 2221 1961 13.3
Carnet de commandes 1794 1607 11.6
Chiffre d’affaires net 1998 1955 2.2
Performance d’exploitation 2013 1990 1.2
EBITDA 186 196 -5.1
EBIT 106 119 -10.8
Bénéfice net 74 89 -17.7
Cash-flow provenant de l’exploitation 176 88 101
Cash-flow disponible 94 -59 259.8
Position financière nette 134 77 74.6
Charges de recherche et de développement 179 181 -0.8
Effectif du personnel (FTE) 9127 9189 -0.7

Evénements importants en 2018

  • 26.01.2018: RUAG signe un contrat d’entretien avec les garde-côtes néerlandais pour deux Dornier 228.
     
  • 22.02.2018: RUAG Defence conclut un premier contrat avec l’OTAN prévoyant la fourniture de «Tactical Access Node (TAN)».
     
  • 26.04.2018: Remo Lütolf est élu nouveau président du Conseil d’administration de RUAG.
     
  • 27.06.2018: le Conseil fédéral approuve le concept de dissociation présenté par RUAG.
     
  • 12.06.2018: RUAG Defence remporte un appel d’offres d’intégration pour développer des systèmes de désinfection et de stérilisation destinés à l’armée suisse.
     
  • 20.07.2018: RUAG Space fournit quatre ordinateurs de commande supplémentaires, le cerveau, pour ainsi dire, qui contrôlent la charge utile et d’autres sous-systèmes des satellites Galileo.
     
  • 19.09.2018: deux médailles d’or, une d’argent et une de bronze: les apprentis de RUAG se distinguent aux SwissSkills.
     
  • 04.10.2018: la division Defence renouvelle le système de transmission à large bande (BBUS) de l’armée suisse.
     
  • 07.11.2018: structure de base suisse pour les satellites météorologiques: RUAG Space participe au projet MetOp de l’ESA.
     
  • 19.01.2019: RUAG signe en décembre un contrat pour la modernisation de huit hélicoptères de transport des Forces aériennes suisses.