• 25.08.2016
  • Space, Air, Land, Group
  • Media release

Chiffres semestriels de RUAG nettement supérieurs à ceux de l’année dernière

Malgré une conjoncture économique difficile, le groupe technologique international RUAG a été en mesure de relever son chiffre d’affaires net de 8,7% à CHF 896 mio. au premier semestre 2016. De plus, le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) a grimpé à CHF 66 mio. par rapport à l’exercice précédent, soit +40,7%. ...

Les chiffres d’affaires du premier semestre concernent à 59% les prestations civiles tandis que la part du chiffre d’affaires réalisée à l’étranger est de 64%. RUAG a franchi la barre du milliard (CHF 1006 mio.) sur le front des entrées de commandes (+5,2%). Le groupe est ainsi largement à la hauteur du résultat annuel de l’année passée. Pour l’ensemble de l’année 2016 par rapport à 2015, RUAG table sur une hausse du chiffre d’affaires net et du résultat d’exploitation dans la fourchette de pourcentage moyenne à un chiffre.

À CHF 896 mio., le chiffre d’affaires net du groupe RUAG dépasse de 8,7% le résultat du premier semestre 2015 (CHF 824 mio.) La progression de CHF 72 mio. se compose d’une croissance du chiffre d’affaires organique de CHF 59 mio. (+7,2%) et d’un effet de change positif de CHF 12 mio.

Les applications civiles ont généré 59% (55%) du chiffre d’affaires net de RUAG, et l’activité militaire les 41% (45%) restants. Ce changement s’explique essentiellement par le retard de livraisons dans l’aviation d’affaires et dans l’industrie spatiale l’année passée, avec un report du premier au second semestre 2015. Le chiffre d’affaires du client traditionnellement le plus important de RUAG – le Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports (DDPS) – dépasse légèrement le niveau du premier semestre 2015, à 31% (29%) du chiffre d’affaires.

Le résultat avant intérêts et impôts (EBIT) s’est adjugé +40,7% par rapport à la même période de 2015, à CHF 66 mio. (CHF 47 mio.). Ainsi, la marge opérationnelle s’est hissée à 7,4% (5,7%) en pourcentage du chiffre d’affaires net. Cette hausse sensible est d’une part imputable à la progression du chiffre d’affaires et à un effet de change positif de CHF 1 mio. et, de l’autre, aux programmes d’optimisation des coûts et de hausse de l’efficience lancés l’année précédente.

Au total, RUAG a généré 64% (64%) de son chiffre d’affaires à l’étranger et 36% (36%) en Suisse. Hors de Suisse, la plus grande partie a été réalisée en Europe, à hauteur de 46% (45%), et en Amérique du Nord, à hauteur de 13% (13%).

Les effectifs mondiaux de RUAG ont augmenté de 5,5%, à 8504 (8062) collaborateurs. La croissance des postes a eu lieu en Suisse (+134) et à l’étranger (+308). Elle s’explique par la hausse de la performance d’exploitation.

Le groupe technologique a augmenté ses dépenses de recherche et développement de 16,5% par rapport à la même période de l’exercice précédent, à CHF 79 mio. (CHF 68 mio.).

La position financière nette s’est améliorée de CHF 120 mio. à CHF 192 mio. (+60%). Cette progression s’explique essentiellement par l’évolution réjouissante du cash-flow disponible au second semestre 2015 et par la hausse du résultat semestriel.

Le cash-flow disponible négatif, en léger recul par rapport à l’exercice précédent, de CHF -37 mio. (CHF -67 mio.) est en grande partie lié à l’embellie du résultat semestriel et à une légère baisse des investissements. Il reflète les prévisions relatives à la marche des affaires.

Malgré la vigueur du franc suisse, les entrées de commandes ont dépassé, avec CHF 1006 mio., celles de l’année passée à concurrence de 5,2%. Le carnet de commandes a affiché une croissance encore plus marquée. À CHF 1568 mio., il dépassait de 9,3% les chiffres de l’exercice précédent (CHF 1435 mio.). Dans les entrées et le carnet de commandes, les contrats-cadres pluriannuels ne sont pris en compte que dans la limite des livraisons déjà effectuées.

La situation des exportations de biens d’armement au Proche-Orient reste préoccupante. Face à l’incertitude qui règne sur l’économie mondiale, RUAG table sur une progression du chiffre d’affaires net et du résultat d’exploitation dans la fourchette de pourcentage moyenne à un chiffre pour l’ensemble de l’année 2016 par rapport à l’année précédente, à franc fort constant.

Événements au premier semestre

2016 16.06.2016: RUAG prévoit d’accélérer le développement de ses activités de cybersécurité et d’investir plusieurs dizaines de millions de francs suisses au cours des années à venir. Ceci se traduira par des créations d’emplois, aussi bien en Suisse qu’à l’étranger.

01.06.2016: RUAG Space développe, pour le compte d’Airbus Safran Launchers, la coiffe destinée à la prochaine génération de la fusée porteuse Ariane 6.

31.05.2016: RUAG Space reprend intégralement l’entreprise technologique allemande HTS GmbH installée à Dresde.

20.05.2016: RUAG Aviation reçoit la commande d’un deuxième Dornier 228 de la part d’Aurigny Air Services Ltd. Le premier appareil a déjà été livré à la fin 2015.

03.03.2016: Dans le cadre d’un appel d’offres public, RUAG Defence s’est vu confier par armasuisse le mandat consistant à poursuivre l’exploitation des deux centres d’instruction au combat (GAZ) au cours des cinq prochaines années.

21.03.2016: RUAG Aerostructures investit CHF 23 mio. sur le site d’Emmen, dans une structure moderne de traitement des surfaces pour les pièces de l’industrie aérospatiale.

12.01.2016: RUAG Aviation livre dix simulateurs de menace «missim» à l’Office fédéral allemand de l’équipement, de la technologie et de l’utilisation de la Bundeswehr (BAAINBw). Les dispositifs d’essai «missim» s’adaptent pratiquement à toute plateforme aérospatiale, terrestre et aquatique équipée de détecteurs.