• 04.10.2017
  • Space
  • Media release

La Suisse dans l’espace : aujourd’hui et il y a 25 ans

Zurich, 4 octobre 2017. Premier et à ce jour seul astronaute suisse, Claude Nicollier était aujourd’hui en visite chez RUAG Space, premier fournisseur d’équipements pour satellites et lanceurs en Europe. Au cœur de la halle industrielle, où sont généralement fabriqués les produits destinés aux satellites et lanceurs, Claude Nicollier a démontré à près de 200 collaborateurs de RUAG Space la valeur sociale que génère l’industrie spatiale, le rôle de la Confédération et la contribution de l’industr...

Les ingénieurs, techniciens, spécialistes de la production et autres collaborateurs de RUAG Space se mesurent quotidiennement aux conditions et aux défis spécifiques à l’espace. Mais ce n’est pas tous les jours que l’on reçoit la visite d’un astronaute ! Comment en serait-il autrement puisque la Suisse n’a envoyé qu’un seul de ses concitoyens dans l’espace, en la personne de Claude Nicollier ? Ce pionnier de l’espace âgé de 73 ans et professeur à EPFL s’est rendu sur le site RUAG Space de Zurich Seebach pour échanger avec les employés du site, qui dans l’ombre contribuent jour après jour au succès de multiples missions spatiales.

La première mission de Claude Nicollier à bord de la navette spatiale Atlantis remonte à un quart de siècle, le temps de dresser un bilan, mais également de souligner l’importance de l’espace pour la société. Dans son exposé et tout au long des échanges qui s’en sont suivis avec les collaborateurs de RUAG Space, Claude Nicollier s’est penché sur les connaissances acquises grâce à l’exploration spatiale, sur le rôle de la collaboration internationale, et sur la contribution de la Suisse dans ce domaine.

Claude Nicollier a déclaré : « Grâce à RUAG et d’autres fournisseurs helvétiques, la Suisse n’a pas à rougir de sa contribution à l’essor du secteur spatial, non seulement en Europe, mais aussi dans le cadre de ses nombreuses opérations menées aux États-Unis. La filière spatiale affiche actuellement une grande activité portée par les acteurs institutionnels ainsi que maints nouveaux acteurs commerciaux. L’industrie suisse occupe les premières places sur ces deux marchés. »

Peter Guggenbach, CEO de RUAG Space, a dit : « Qu’il s’agisse de navigation, de prévisions météorologiques ou de transmissions télévisées en direct – sans l’espace, notre quotidien serait différent. Nos produits sont présents à bord de la plupart des satellites et lanceurs européens, et nos solutions fiables à 100 % contribuent pleinement au succès des missions, que ce soit sous l’égide de l’ESA, de la NASA, ou avec des partenaires commerciaux. »

En Suisse, RUAG Space fabrique par exemple les coiffes du lanceur Ariane 5 – c’est-à-dire l’extrémité de la fusée qui protège les satellites des sollicitations atmosphériques. Le site zurichois de RUAG Space construit également de nombreux produits pour satellites, dont les mécanismes d’orientation des panneaux solaires ou les structures qui forment l’ossature des satellites.