• 28.05.2018
  • Space, Air, Land, Group
  • Media release

RUAG réagit à un environnement de marché modifié

RUAG Aviation va fermer son site sur l’aéroport de Berne-Belp à la fin septembre 2018 en raison d’une faible exploitation et du non-renouvellement de contrats de maintenance échus. D’autres postes de travail seront proposés aux 22 collaborateurs du site de Berne-Belp. La situation parfois difficile sur le plan économique contraint en outre la division Defence à envisager des licenciements. ...

A l’heure actuelle, on estime que jusqu’à 13 licenciements au total pourraient intervenir d’ici la fin de l’année à Thoune, Berne et Zurich-Seebach.

L’exploitation de la division RUAG Aviation sur le site de Berne-Belp va être arrêtée en raison d’une rentabilité insuffisante et du manque de perspectives concernant de nouvelles affaires. L’arrivée à échéance d’importants contrats de maintenance conclus avec les exploitants de l’avion de transport de passagers Dornier 328 n’a fait qu’aggraver la situation économique sur place. Malgré tous les efforts déployés, il n’a pas été possible de trouver des affaires compensatoires de même envergure. RUAG Aviation a par conséquent décidé de fermer son site de Berne-Belp à la fin septembre. Les 22 collaborateurs concernés se verront proposer des postes de travail sur d’autres sites en Suisse. Les collaborateurs et les représentants des employés ont d’ores et déjà été informés. Ces prochaines semaines, des entretiens seront menés avec toutes les personnes concernées afin d’examiner avec elles les possibilités offertes et de convenir de la procédure ultérieure.

RUAG Defence supprime jusqu’à 13 postes de travail d’ici fin 2018 à Thoune, Berne et Zurich-Seebach

Au vu de la situation toujours difficile sur le plan des résultats, RUAG Defence se voit contrainte de réduire ses frais généraux, tant au niveau de la division qu’au niveau des Business et Service Units. En plus des mesures déjà engagées, comme la réduction notable des frais de déplacement, des mesures personnelles sont malheureusement inévitables. Ainsi, jusqu’à 13 postes de travail seront supprimés d’ici la fin de l’année au plus tard. Les économies que cette décision permettra de réaliser sont indispensables pour stabiliser l’entreprise sur le plan financier à court et moyen termes et relever sa compétitivité au niveau requis. Les collaborateurs ont été informés et des entretiens personnels auront lieu ces prochains jours avec les personnes concernées. RUAG leur assurera un suivi professionnel complet. Toutes ces mesures sont prises en concertation étroite avec les associations du personnel compétentes.